Tag Archives: poésie

Les 4 saisons de Loup

16 Sep

Les 4 Saions de Loup de Philippe Jalbert chez Belin

Loup apprécie chacune des quatre saisons, car chacune offre des sensations et des plaisirs différents.
Selon qu’il fait chaud ou qu’il gèle, Loup ne s’habille pas de la même façon, ni ne savoure les mêmes plats.
Il aime se promener pour sentir le vent de l’hiver hérisser son pelage,
le chaud soleil de l’été ou la brise légère du printemps caresser sa peau.
Il s’amuse aussi à écouter les bruits de la campagne,
à sentir le parfum des fleurs et l’odeur de l’air après l’orage
ou à regarder les lapins gambader autour de leur terrier.
Magnifique album sur les saisons et sur la tendresse d’un loup qui savoure le moindre instant de nature.
Les plaisirs les plus simples sont mis à l’honneur alors en profiter!!

Thomas le Magicien

7 Mar

Thomas le Magicien de Sebastien Perez et Clément Lefêvre chez Seuil

Bien décidé à suivre les traces de son illustre ancêtre, le jeune Thomas Edison cherche intensément l’invention géniale qui changera la vie des gens et les rendra bien plus heureux. Il observe de près sa mère vaquer à ses occupations dans la maison, démonte et remonte (mal) tout ce qui lui tombe sous la main… et se lance dans la conception de son premier engin : un démoucheronneur portatif pour les promenades à vélo de son père ! N’ayant pas obtenu le succès espéré, Thomas se rend compte qu’il ne sera jamais un magicien de la mécanique. Il troque alors le tournevis contre un fouet de cuisine et se laisse guider par son instinct. Il a trouvé : la cuisine, c’est son domaine !

Histoire drôle et farfelue comme on les aime, elle nous renseigne parfois sur un brin d’histoire avec les inventions du vrai Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique (1879).

Notre petit Thomas est un dur à cuire car quand il a une idée en tête, il fonce et pas par quatre cheminS quitte à faire des bêtises! Mais on l’adore avec sa tête hirsute et rousse. Accompagné de son petit chien Flatule, il nous fait rêver plutôt deux fois qu’une.

Sous la plume de Sébatien Pérez, ce conte mêle le fantastique, l’humour et le cynisme. Mais surtout, des idées! La tolérance et la mémoire sont parfaitement matérialisées dans ce conte moderne!

Quant à Clément Lefèvre, Thomas le magicien est son troisième album jeunesse. Le Pitou, son premier est un livre pour les petits aux éditions Frimousse, et Le Déserteur, une adaptation personnelle  du texte de Boris Vian aux éditions petit à petit. Largement inspiré par Benjamin Lacombe, il nous propose un univers doux et magique illustrant à merveille cette histoire très originale!

Clément Lefèvre est ICI: C’est trop beau et intéressant!

Sébastien Pérez est plutôt par LA.

L’éléphant du Magicien

28 Fév

L’Éléphant du Magicien de Kate DiCamillo chez Tourbillon, dès 9 ans.

Comment croire à l’incroyable et permettre à l’extraordinaire de se produire ?

Cette phrase pourrait très bien résumer ce livre. En s’arrêtant là, on devrait tout comprendre.

Quand une diseuse de bonne aventure installe sa tente sur la place du marché de la ville de Baltese, le jeune orphelin Peter Augustus Duchêne sait ce qu’il veut lui demander :  » Ma soeur vit-elle encore ? Et, si oui, comment puis-je la retrouver ?  » Pour seule réponse, il obtient: » L’éléphant. L’éléphant te conduira jusqu’à elle « . Le voilà qui plonge malgré lui dans un périple extraordinaire où les évènements improbables qui s’enchainent autour de lui vont lui faire se poser des questions existentielles. Rêve-t-il? Va-t-il retrouver sa soeur disparue? Tout n’est que mystère et magie. Et quand un éléphant entre sur scène, mieux vaut ne pas trainer entre ces pattes…

Ce roman est magique. Comme la couverture, l’histoire nous fait rêver à un monde sans faille et sans limite. Très touchant, grâce aux personnages, à l’intrigue et aux illustrations, ce roman pour adolescents nous tient en haleine. Il est vivant et rempli de suspense. Tel un roman d’aventure, il nous entraine à travers diverses scènes toutes plus hautes en couleur les une que les autres. Mais le liant de tous ces rebondissements c’est l’amour et la tendresse. La magie aussi tient une part primordiale: celle des sentiments, de l’amour et surtout des rêves. Car il ne faut jamais cesser de rêver pour parvenir à ses fins.

Les illustrations de Yoko Tanaka ressemblent étrangement à celle de Benjamin Lacombe, toutes en sensibilité et en douceur. Énigmatique, son trait est simple et doux et il illustre parfaitement cette histoire hors du commun.

Vous pouvez découvrir son univers particulier sur son site: http://www.yokotanaka.com.

Ce roman sensible et drôle est un hymne à l’espoir et à l’amour saupoudré de poudre magique et de l’univers enchanteur du cirque et du fantastique.

Mais attention à l’éléphant!!!!