Tag Archives: fraternité

Leçon de vol

14 Mai

Leçon de vol de Sebastian Meschenmoser chez Petite plume de carotte

Un pingouin errant dans la rue, persuadé de savoir voler, est recueilli par notre généreux narrateur.

Le duo improbable entreprend alors d’innombrables tentatives de vol, la plupart totalement absurdes, toutes désespérément infructueuses.

Mais nos deux héros ne renoncent pas si facilement;

et ils ont encore un dernier tour dans leur sac.

Voici un album d’un graphisme magnifique et d’une intention fort jolie.

Limite philosophique, Leçon de vol incite au courage et surtout à la persévérance.

Se donner les moyens pour toujours aller plus haut. Ici même, c’est le cas de le dire. Remarquons que nos deux héros ne vont pas se limiter tant dans leurs idées que dans leurs moyens pour faire voler notre cher pingouin.

Jusqu’au moment où….

Un pur bonheur de lecture qui ravira les petits évidemment mais aussi les plus grands qui y verront une belle approche philosophique.

Le graphisme est simple et léger, fluide et vaporeux. Tout y est! Rien à rajouter!

Merci pour ce joli moment!

Cocomero

10 Mai

Cocomero de Claude Raucy chez Mijade

Yves a quinze ans et l’envie de tout quitter : son père aux idées trop arrêtées, sa petite soeur adoptive dont les moindres désirs recueillent toutes les attentions des parents.

Yves a un rêve : se faire embaucher avec son frère sur un navire dans le port de Marseille et partir loin. La liberté est-elle au bout du chemin ?

Véritable petit roman d’aventure en plus d’être une quête initiatique, ce roman est une petite merveille. Bien écrit et plein de rebondissements, il accroche, c’est indéniable.

Pour vous en assurez, il vous suffit de le lire. C’est simple, on est très vite embarqué dans la vie de ce jeune Yves, ces questionnements et ces bêtises, jusqu’au jour où il part.

De là, commence un périple haut en couleur qui vaut carrément le détour!

Un Sac de billes

14 Mar

Un Sac de Billes de joseph Joffo chez livre de poche jeunesse

Épopée poignante d’un jeune juif et de son frère au cœur de la seconde guerre mondiale, ce roman est idéal pour faire découvrir une période difficile de l’Histoire.

L’histoire se situe juste avant-guerre. Joseph nous présente sa vie heureuse au sein de sa famille à Montmartre. Propriétaire d’un petit salon de coiffure, la famille est décrite avec l’innocence de l’enfance. Les préoccupation sont les copains et les billes mais loin d’être futiles, les visions des deux frères sont bien réelles. Ils se rendent bien compte des évènements et de la mise en place d’une exclusion certaine. Le début de la guerre sonne la fin subite et tragique de cette existence heureuse montmartroise. Pour échapper à la déportation, le petit Joseph, 8 ans, qui prend soudainement conscience de sa judaïté et se demande d’ailleurs bien pourquoi on en veut tant aux juifs, est envoyé en compagnie de son frère Maurice, rejoindre leurs grands frères à Menton.
Commence alors l’épopée fantastique à travers la France de ces deux enfants livrés à eux-mêmes, et qui vont connaître ce que l’homme a de pire et de meilleur en lui, pour finalement s’arracher des griffes de la Gestapo.
Ils apprendront à vivre par eux-mêmes, débrouillards et courageux comme le souhaitait leurs parents.
C’est à travers l’enfance puis l’adolescence que nous suivons ces deux gosses parisiens qui suivent malgré eux la vie difficile pendant cette guerre: rationnement, conditions de vie pas toujours évidentes, dissimulation de leur nature juive.
Mais l’arrivée des Américains va leur donner plein d’espoir.
Grand roman qui se lit tout seul, Un Sac de Billes est un témoignage romancé d’une grande qualité émotionnelle. Sans tomber dans le pathos de ces conditions de vie, c’est une histoire parfois drôle, triste, amusante, aventurière et tout ce qui peut qualifier l’histoire d’une vie.
Roman très intéressant à lire dès 9 ans.