Tag Archives: enfance

Mon Papy et Moi

10 Sep

Mon Papy et Moi de Tadao Miyamoto chez Mango

Au cours d’une promenade avec son grand-père, Petit Ours lui demande :  » Papy, pourquoi t’es beaucoup plus vieux que moi ? « 
A partir de là, les deux ours vont passer un moment inoubliable pour l’un comme pour l’autre!
Pêche, baignade, bronzette et longue discussion, que demander de plus qu’un agréable moment à passer avec son papy!
Un album magnifique qui illustre à merveille les relations grands-pères/ petits fils.
On adore tout simplement!
Dédié à tous les papy du monde!
A découvrir également:
Publicités

Cucu la Praline

23 Juil

Cucu la Praline de Fanny Joly, illustré par Ronan Badel

Moi, Angèle Chambar, j’adore :
m’habiller en rose, les bonbons, les glaces et
Machouillou, mon liondoudou qui me suit partout.
Mais je déteste qu’on m’appelle Cucu la praline.
C’est mes frères qui m’ont donné cet affreux surnom
sauf que j’ai du caractère.
Pas question de me laisser faire !
Et voici Cucu la Praline, oh excusez moi, Angèle Chambar et ses aventures loufoques!
Aventures, aventures, plutôt vie de tous les jours!
C’est que cette petite chipie en voit passer de drôles de bêtises!!
Roman adorable et doux, remplit de malice et de couleurs acidulées.
Cucu la Praline est un vrai bonbon de tendresse et de joie!!
Petit roman adorable à lire et relire!

Alvin Ho

14 Juil

Alvin Ho de Lenore Look chez Tourbillon

Une chose est sûre, Alvin Ho a toujours peur.

Il a peur du noir, des films d’horreur, des filles et surtout de l’école !

D’ailleurs quand il est à l’école, il devient tout simplement muet.

Pourtant, il essaie bien de prendre exemple sur son grand frère Calvin, pour se faire des amis, mais ça ne marche pas vraiment.

Dans son jardin, Alvin adore creuser des trous avec sa soeur Annabelle, jouer au base-ball avec son grand-père GungGung et se déguiser en Homme Pétard, son superhéros préféré.

Et évidemment, ce dont il rêve le plus, c’est de ne plus aller à l’école…

Un énorme coup de coeur tant sur l’histoire que pour les illustrations de Leuyen Pham dont voila le fabuleux site:

http://www.leuyenpham.com

Petit Lapin blanc

7 Mai

Petit Lapin Blanc

Il est petit,

C’est un lapin,

Et il est tout blanc.

C’est très bien tout ça, mais encore ?

Il est trop trop trop mignon!!!!!

C’est comme ça, je ne peux résister à Petit Lapin Blanc. Pourtant, je n’ai pas d’enfants, ni de petits autour de moi mais rien que pour mon plaisir, je l’avoue, je craque littéralement pour sa petit bouille poilue!

Cette série est carrément géniale pour les mioches qui commencent doucement leur petite vie. Mignon à croquer, gentil et rigolo, il passe pour être leur meilleur copain. D’autant plus qu’avec lui, on apprend plein de trucs.

Voisin de Petit Ours brun et de Tchoupi, pour ma part c’est Petit Lapin Blanc et lui seul le meilleur. Son coté plus contemporain le mets en pôle position sur le podium des premiers amis des zenfants.

On le rencontre bien souvent avec sa famille: sa mère, ses grands parents surtout. Il découvre le monde et son approche naïve n’est pas pour nous déplaire.

On l’aime, on l’adore!

Mais pourquoi je ne les collectionnerais pas au fait! Après tout, il n’y a pas d’âge pour les livres…


Un Sac de billes

14 Mar

Un Sac de Billes de joseph Joffo chez livre de poche jeunesse

Épopée poignante d’un jeune juif et de son frère au cœur de la seconde guerre mondiale, ce roman est idéal pour faire découvrir une période difficile de l’Histoire.

L’histoire se situe juste avant-guerre. Joseph nous présente sa vie heureuse au sein de sa famille à Montmartre. Propriétaire d’un petit salon de coiffure, la famille est décrite avec l’innocence de l’enfance. Les préoccupation sont les copains et les billes mais loin d’être futiles, les visions des deux frères sont bien réelles. Ils se rendent bien compte des évènements et de la mise en place d’une exclusion certaine. Le début de la guerre sonne la fin subite et tragique de cette existence heureuse montmartroise. Pour échapper à la déportation, le petit Joseph, 8 ans, qui prend soudainement conscience de sa judaïté et se demande d’ailleurs bien pourquoi on en veut tant aux juifs, est envoyé en compagnie de son frère Maurice, rejoindre leurs grands frères à Menton.
Commence alors l’épopée fantastique à travers la France de ces deux enfants livrés à eux-mêmes, et qui vont connaître ce que l’homme a de pire et de meilleur en lui, pour finalement s’arracher des griffes de la Gestapo.
Ils apprendront à vivre par eux-mêmes, débrouillards et courageux comme le souhaitait leurs parents.
C’est à travers l’enfance puis l’adolescence que nous suivons ces deux gosses parisiens qui suivent malgré eux la vie difficile pendant cette guerre: rationnement, conditions de vie pas toujours évidentes, dissimulation de leur nature juive.
Mais l’arrivée des Américains va leur donner plein d’espoir.
Grand roman qui se lit tout seul, Un Sac de Billes est un témoignage romancé d’une grande qualité émotionnelle. Sans tomber dans le pathos de ces conditions de vie, c’est une histoire parfois drôle, triste, amusante, aventurière et tout ce qui peut qualifier l’histoire d’une vie.
Roman très intéressant à lire dès 9 ans.